samedi 6 avril 2019

J - 140 Subūra


J - 140

Subūra

Pourrait-on apprendre aux lions à rugir la même phrase ? se demande l’Empereur Commode en regardant les gladiateurs hurler « Ave Caesar morituri te salutant ».

- Décidemment tout cela m’ennuie, mais bon, il faut bien satisfaire le peuple, murmure-t-il à son premier conseiller.

- Surtout quand les greniers sont vides, lui répond celui-ci en continuant à fixer la foule avec un sourire figé.

Mais qui donc a inventé cette expression « du pain et des jeux » ? Mon ancêtre Néron avait trouvé une formule plus amusante « Romains, que le feu vous libère ». Allez qu’on en finisse, se dit-il en faisant le geste qui débute les combats.

Du Colisée monte un cri de joie, si fort et si puissant que tous ceux qui meurent de faim dans le plus sinistre taudis de la ville ne peuvent l’ignorer. Eux n’auront ce jour ni pain ni jeu, mais qu’importe César, ils sont déjà trop faibles pour les réclamer.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire