mardi 19 mars 2019

J - 158 Le bijou sacré


J - 158

Le bijou sacré

- Horus t’est-il apparu ? demande l’homme tout en claudiquant.
- Oui Pharaon comme tu me l’avais prédit.
- Tu vois mon ami, ne doutes jamais de la parole d’un Dieu vivant, sourit l’homme tout en reprenant son souffle devant le bassin des crocodiles.
- Oui mon maitre, même si j’aurais voulu ne pas y croire, compte tenu de ce qu’il m’a ordonné.

- Je sais mon ami, mais les vues de dieux pénètrent des espaces qui nous échappent.
- Sais-tu ce qu’il en est vraiment mon maitre ?
- Tu dois partir pour que je vive, ou plutôt que je survive au milieu de ce panier de scorpions.
- En effet, murmure le Directeur des choses scellées en regardant tristement le roi de la Haute et Basse Égypte.

Horus ne lui a donc rien dit de son propre sort, pense-t-il en fixant Pharaon, il ne lui a pas révélé qu’il allait mourir bientôt pour rejoindre le diner des dieux. Je hais ces dieux qui me forcent à l’abandonner devant une mort certaine.

- Tiens mon ami, voici en signe de ma reconnaissance et pour que les tiens ne nous oublient jamais. Maintenant adieu ! Pars sans t’incliner ni te retourner, je t’y autorise. Cela fera blêmir ce traitre de Grand-Prêtre et son nouvel ami, le précédent nous ayant quittés brusquement cette nuit !

Pharaon remet un bijou à son meilleur sujet, une pyramide d’or à la base de basalte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire