dimanche 10 février 2019

J - 194 L'impôt


J - 194

L’impôt.

Existe-t-il quoique ce soit de plus ancien ? se demande l’homme en remettant son manteau et chaussant son haut-de-forme. Il ouvre la protection des murailles quand on le nomme octroi. Il donne la protection des dieux quand on le nomme dime. Il apporte la protection des hommes, quand on le nomme racket. Collecteur, le plus vieux métier du monde… jusqu’entre les cuisses des femmes où contre un débordement de liquide, il offre un soupçon de plaisir.

L’homme en habit noir referme la porte. Les vapeurs anisées de l’absinthe baignent encore ses narines. À pas mesurés, il s’enfonce dans la brume. Le fanal rouge disparait derrière lui et avec lui les rires des filles de joie.

- Bourse ou la vie ! gronde l’ombre qui surgit devant lui.

- Désolé mon ami, elles sont bien vides à cette heure !

Dans un éclair de lune, une lame plonge dans sa chair. Pour en avoir trop condamné au bagne, le juge savait pourtant que les meurtriers de minuit n’ont pas le sens de l’humour.

L’impôt ouvre le passage des enfers quand Charon le nomme obole.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire