lundi 7 janvier 2019

J - 229 Janvier 2019


J - 229

Janvier 2019. 

Dans les montagnes du Kurdistan un groupe de combattants se dirige vers le nord. Ils sont les derniers survivants d’une unité d’élite qui a participé à de nombreuses batailles contre l’État Islamique. Ils sont fiers d’avoir mené ce combat. Leurs ancêtres n’ont pas à rougir de leur comportement. Depuis des millénaires, leur peuple se bat pour une cause que les premiers d’entre eux se sont choisie. Une juste cause, leur juste cause. Un combat mené sans faiblir jusqu’à la fin. Dans à peine plus de 200 jours désormais.

Le groupe reprend son souffle à l’abri des rochers. La marche a été rude depuis qu’ils ont laissé leurs compagnons de combat en Syrie. Pas un jour ne passe sans qu’ils ne pensent à eux. Tous ces efforts, tous ces morts, tout ça pour en arriver là. Cette armée d’hommes et de femmes libres n’en a plus pour longtemps. Bientôt leur ennemi franchira la frontière avec ses chars et tout son arsenal moderne. Très vite, sans l’ombre d’un doute, il massacrera leurs frères et sœurs de lutte dans l’indifférence générale.



Ce petit groupe ne peut plus rien pour eux. Quelques combattants de plus ne changeront rien au résultat final. C’est d’ailleurs leurs amis qui les ont poussés à entreprendre ce voyage pour rejoindre la terre de leurs ancêtres et prendre le temps d’une dernière communion.

Le sort en a décidé autrement. La chance qui les accompagne depuis si longtemps vient de les quitter. Des avions s’éloignent dans le ciel bleu. Ils sont à trop haute altitude pour identifier leur nationalité. Des flèches de métal laissant une trainée blanche derrière eux.

Le nuage de poussière retombe doucement. La frappe a été massive et précise. Dans les roches pulvérisées, des lambeaux de tissus et de chairs rappellent la présence il y a quelques secondes encore de ces protecteurs de toutes les libertés. 

Apprendre.
Accepter l’autre.
Prier, ne pas prier.
Lire, écrire, parler, penser.
Aimer, choisir, vivre, mourir.
Être une femme, être un homme.


(Texte original publié le 6 janvier 2019)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire