jeudi 10 janvier 2019

J - 225 Le veilleur

J - 225

Le veilleur

- Nous installerons ici la première tranche. C’est une zone d’atterrissage de parapentes qui a été récemment déclassée.

Le jeune homme devant moi déborde d’enthousiasme, comme tous ces anciens leadeurs de la révolution des parapluies.

- Nous allons pouvoir y creuser un site de 40 étages que nous recouvrerons à la fin pour rendre ce lieu à la nature.

Toujours ce leitmotiv, la nature. Je n’ai jamais été écologiste. Je crois qu’aucun des miens ne l’a jamais été. L’Homme a fait plus de mal à ses congénères qu’à la nature.




- Ensuite nous transfèrerons tous les bureaux, les commerces, les activités sportives, tout ce qui n’a pas besoin du jour pour faire simple, de la zone 4 vers ces nouveaux espaces.

Je ne suis qu’un veilleur, un lanceur d’alertes comme il y en a beaucoup de par le monde.

- Les bâtiments libérés seront réaménagés pour une part en appartements...

Peut-être un peu plus riche que ses frères, mais c’est l’endroit qui veut cela.

- et détruit pour le reste de manière à y construire des buildings avec dès l’origine ces 40 niveaux souterrains.

Un homme qui veille à ce qu’aucun holocauste ne soit en préparation à l’autre bout de la planète.

- Et ainsi de suite. Petit à petit nous ferons en sorte que seules les habitations occupent les parties en surface.

Que la vue est magnifique depuis mon loft au dernier étage d’une tour de Hong Kong, je comprends ce jeune homme.

- L’espace urbain rendu à l’Homme, qu’en pensez-vous ?

- Un très beau projet, en effet.

Dommage qu’il soit déjà trop tard, mais ça je ne peux pas lui dire. Il ne nous reste que 225 jours désormais.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire