jeudi 25 avril 2019

J - 121 La mémoire de l'égyptien


J - 121

La mémoire de l'égyptien

Mes yeux la regardent et des larmes y montent comme à chaque fois. Elle porte le nom de celui que je n’oublierai jamais, mon maitre, Pharaon. Nous l’avons bâtie tous ensemble, ma cité, notre cité, celle de mes fils et la mienne.

Désormais elle prospère. Nous commerçons avec tous les royaumes voisins et plus loin encore. Certains auraient été tentés d’établir des relations avec l’Égypte même, si je ne l’avais pas interdit. Parfois mes fils en oublient d’où ils viennent. J’en souris le soir sous les étoiles.

Leurs ambassadeurs de nos voisins me sollicitent régulièrement pour résoudre leurs conflits. Même si mon nom a été effacé de tous les documents et monuments du pays de mes pères, eux n’oublient pas que je fus le directeur des choses scellées de Pharaon. Une gloire bien lointaine désormais, mais certaines choses ne disparaissent pas si facilement. Un jour viendra. L’oubli possède aussi des vertus.

J’aimerais tellement pouvoir oublier le regard mortel du Grand Prêtre d’Amon lors de ma dernière rencontre avec Pharaon.

mercredi 24 avril 2019

J - 122 L'immigré égyptien


J - 122



L'immigré égyptien



Il y a six mois, nous avons quitté l’Égypte, la terre de nos ancêtres. J’y ai abandonné mon maitre, Pharaon. Le jeune Dieu est-il toujours vivant ? Ma rencontre avec Horus avant notre départ ne me laisse guère d'espoir. D’ailleurs, l’arrêt de notre poursuite par les troupes de sa mère ne fut pas un bon signe… pour lui, j’entends.



Aujourd’hui, nous nous dirigeons vers le nord et je ne suis plus le directeur des choses scellées. Je suis un homme qui guide sa famille, ce millier d’hommes et de femmes qui m’accompagnent et m’ont confié leur vie.



La route demeure encore longue jusqu’à notre destination, les confins du pays des Hyksos, mais nous y arriverons. Un grand destin nous y attend, un long chemin à travers les siècles sous le signe de la pyramide d’or à la base de basalte. Nous permettra-t-il de sauver le monde, de vaincre les prévisions des Dieux ? Je l’ignore et l’ignorerai à jamais, mais je reste confiant dans l’avenir de l’humanité… quoiqu’elle m’ait donné à voir tant d’horribles choses jusqu’à ce jour.

mardi 23 avril 2019

J - 123 L'égyptien


J - 123

L'égyptien

Dans sa carapace cuivrée, le centurion avance sur un sable brulant qui envahit les rues d’Alexandrie un peu plus chaque jour. Dans sa carapace dorée, lui aussi avance, mais le sable le gène moins, il le foule depuis qu’il est né.

Ils vont bientôt se croiser. Peut-être échangeront-ils quelques idées sur ce que chacun d’eux pourrait ramener pour le diner. Leurs compagnes les attendent surement affamées, de nourriture pour commencer. Ensuite... Cela s’échauffe sous le cuivre et l’or quand ils y songent.

Sous sa carapace dorée, dérivant dans ses pensées érotiques, il ne voit pas arriver le Romain cuivré qui l’écrase sans même le remarquer. L’Égypte vient de perdre son dernier spécimen de scarabée doré. Une espèce s’éteint dans l’indifférence générale en ce 23ème jour d’Aprilis.

lundi 22 avril 2019

J - 124 La dernière urbi et orbi


J - 124

La dernière urbi et orbi

- Je n’aime pas les voir se réjouir ainsi en pensant que l’avenir leur appartient, monsieur.

- Je sais, mais les produits viennent d’être éjectés en haute atmosphère par des milliers d’avions sur toute la planète. Dans quelques semaines, la terre entière sera contaminée. Il ne restera plus ensuite qu'à libérer la dernière vanne le 22 aout et tout sera clos. Tel est le destin de la race humaine et nous n’y pouvons rien, mon ami.

Un des deux hommes chausse un chapeau sur son crâne dégarni, pendant que l’autre écarte la foule compacte de l’immense place Saint-Pierre de Rome. D’un pas lent, ils quittent le lieu alors que le pape commence sa bénédiction.